Vach'art,

Publié le par m@riedom



Pour John Kelly l’idée de cette sculpture tient à deux évènements profondément ancrés dans la mémoire collective des australiens.

Lors de la Seconde Guerre Mondiale, le gouvernement australien, redoutant une invasion japonaise, avait confié à des artistes le soin de camoufler les chars et les terrains d’aviation de l’armée. Le peintre William Dobell eut l’idée de fabriquer des vaches en papier mâché et de les placer comme des leurres sur des terrains d’aviation.

L’autre motif d’inspiration de John Kelly vient des brusques crues consécutives aux pluies diluviennes qui s’abattent régulièrement en Australie et qui, une fois redescendues, laissent le spectacle de moutons ou de bovins noyés et perchés en haut des arbres.


La sculpture est une fonte au sable d’après un modèle en plâtre grandeur nature (soit 8 m de haut) inspiré lui-même d’une huile sur toile de 1996.


Il a fallu neuf mois à John Kelly et aux professionnels de la Fonderie de Coubertin à Saint-Rémy-lès-Chevreuse pour la réaliser.


Appelée à voyager l’œuvre est démontable :


l’arbre (un eucalyptus de trois tonnes) a été coulé en 7 morceaux soudés et fixés sur une armature en inox sur laquelle sont emboîtées les trois branches, la vache du même poids suspendue à 3,50 m du sol bénéficie de la même structure.

Après l’énorme travail de ciselure pour assembler tous les morceaux intervient la patine pour obtenir le vert argenté du tronc et le contraste noir et blanc du pelage.


L’œuvre avait été créée pour la manifestation « Les Champs de la Sculpture » en 1999 à Paris sur les Champs Elysées, elle fut ensuite présentée à Melbourne en Australie, Glastonbury en Angleterre, Cork en Irlande puis récemment à la Haye aux Pays-Bas.

Publié dans Sculptures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
eh bien si les vache se mettent à voler je vais peut-être en trouver sur mon balcon mais je ne bois pas de lait bisousbonne journée
Répondre
M
Ca c'est très drole, j'aime beaucoup :)
Répondre