Ce jour là,

Publié le par m@riedom

Monument-Walter-Spitzer-Place-des-martyrs.jpg

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 juifs parisiens, dont 4 115 enfants, étaient arrêtés par la police française au cours d'une opération baptisée cyniquement "vent printanier". La plupart d'entre eux mourront à Auschwitz..

Passés dans l'histoire sous le nom de "rafle du Vélodrome d'Hiver", du nom du lieu où une partie d'entre eux ont été conduits avant leur transfert vers les camps d'internement de Drancy, Beaune-la-Rolande ou Pithiviers, cette vague d'arrestations ne fut ni la première, ni la dernière. Mais elle a été la plus massive.

Après la destruction dans les années soixante du Vélodrome d'Hiver et,voulu par M. François Mitterrand (décret du 3 février 1993), Président de la République, le monument du Vel'd'Hiv' est inauguré, le 17 juillet 1994.



Ce travail de mémoire auquel je vous invite est exigeant et douloureux. Mais il est nécessaire pour que nous puissions bâtir notre avenir, en tant que citoyens d’une Europe réconciliée et plus fraternelle.


Simone WEIL

Publié dans Non classé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> Un très grand film en effet, dur certes, mais nécessaire.<br /> Que dire de plus que ces justes mots de notre désormais immortelle.<br /> Bonne soirée<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Un devoir de mémoire qui bouleverse mais nécessaire. J'ai l'intention d'aller voir ce film.<br /> <br /> <br />
Répondre